top of page

Un club deal pour deux hôtels dans l’hypercentre de Biarritz



Selon nos informations, l’Anjou (35 chambres) et le Georges VI (21 chambres), deux hôtels biarrots appartenant à des particuliers, ont récemment changé de propriétaires. Dans le cadre d’un club deal, Alfred Hôtels et Braxton, accompagnés par Le Comptoir Immobilier (Izimmo), ont en effet acquis ces deux établissements, murs et fonds, qui seront rénovés dès janvier afin d’en faire des produits « Alfred ». « Nous sommes très fiers de cette double acquisition qui va permettre à Alfred d’avoir une offre différenciante et une vraie assise commerciale à Biarritz, une ville dont le grand dynamisme n’est plus à prouver », savoure Bertrand Dugast, associé en charge du développement chez Alfred Hôtels.


L'Anjou, bâtisse historique située rue Gambetta, en face des Halles, présentera un projet « Alfred Lifestyle », comprenant 35 chambres, un espace de coworking, une salle dédiée au surf, un restaurant-bar intérieur et une terrasse. Le Georges VI, situé à 100 m de la plage du « Port Vieux », proposera un concept « Alfred Haut de Gamme » comprenant 21 chambres, un bar à cocktails et une terrasse donnant sur la rue piétonne.


Pour Xavier Bastiani, directeur général chez Braxton AM, cette opération représente « une étape significative dans la constitution de (son) portefeuille hôtelier qui vise 20 unités d'ici 2028 ». « Ces deux acquisitions témoignent de notre recherche constante d'opportunités dans un marché aussi dynamique que celui de l'hôtellerie », ajoute-t-il. Une opération à laquelle a participé Le Comptoir Immobilier. « Nous sommes, avec mes équipes, très satisfaits de la clôture de ce club deal intégrant ces deux hôtels idéalement situés aux forts potentiels », résume ainsi Roland Mifort, son directeur.


Lancée l’année dernière par Braxton AM, en joint-venture avec trois experts de l’hôtellerie – Loïc Salaun, Bertrand Dugast et Boris Roques Rogery –, l’enseigne hôtelière Alfred Hôtels a réalisé sa première acquisition à Compiègne, dans l’Oise, en début d'année (lire notre article).


Les acteurs de cette opération

bottom of page