L'activité et les actifs de logistique du dernier kilomètre resteront le focus principal de Braxton

Atteignant 150 M€ d’actifs sous gestion trois ans après sa création, Braxton Asset Management poursuit sa croissance raisonnée avec une stratégie étendue à toutes les classes d’actifs, bien que la logistique et l’activité restent son cœur de cible. Charles Duclert, son directeur général, revient sur le développement de la structure et définit son cap à venir.




Charles Duclert : Braxton gère désormais 150 M€ d'actifs à travers trois fonds sous gestion et deux opérations pour comptes de tiers. Le fonds Braxton Value Creation 1, dédié à une stratégie activité/entrepôt, développe désormais 60 000 m² sous gestion. Par ailleurs, notre fonds crèche détient plus de 30 crèches et finira l'année avec 40 unités, tandis que notre fonds Braxton Value Creation 2 a pratiquement finalisé son objectif d'investissement de 80 M€ d'actifs. Nous finalisons la levée du troisième fonds VA, Braxton ligne 15, qui développera des actifs en première couronne. En termes de performance, l'objectif du premier fonds était de servir un TRI entre 15 et 20 %, performance qui est très largement dépassée. En outre, les premières sorties sur le fonds BVC2 sont déjà supérieures à nos attentes.


BI : Quelles sont les opérations récentes menées par Braxton AM ?


CD : Pour la partie logistique et activité, au 1er semestre 2019, nous avons acheté 25 000 m² de bâtiment d'activités, de messagerie et d'entrepôts, dont notre récente acquisition de 11 000 m² à Coignières. Concernant le pôle value added bureau, nous avions acheté à fin 2018 trois immeubles de bureau en cours de restructuration (Levallois avec 3 000 m², Montrouge, 2 000 m² et Malakoff, 1 700 m²), et nous venons de remporter 1 500 m² à restructurer dans Paris. Les actifs de Montrouge, Malakoff et Paris feront tous les deux l'objet d'une lourde restructuration et seront disponibles à la location au 3e trimestre 2020. Celui de Levallois est désormais stabilisé, loué à 96 %.


BI : Quid de vos objectifs à venir ?


CD : Notre objectif est d'abord de consolider Braxton AM. Nous sommes désormais une équipe de cinq personnes, six en septembre, et cherchons encore une ressource en tant que senior investment/asset manager pour la compléter. Nous souhaitons stabiliser l'équipe autour de deux axes que nous trouvons importants pour une société d'asset management : une complémentarité gestion/acquisition, car il nous semble primordial que celui qui réalise un business plan d'acquisition soit responsable de sa mise en œuvre, et une forte culture travaux, pour être capable d'apporter de la valeur à nos clients.

Cette phase de stabilisation nous permettra demain d'être opérationnels et réactifs dans toutes les situations, et notamment en cas de retournement de marché. Nous souhaitons grandir de manière raisonnée dans un environnement qui voit les valeurs monter au plafond, en sélectionnant nos actifs et nos thématiques d'investissement avec précision. Même si nous sommes présents avec nos fonds value added sur toutes les classes d'actifs, en direct pour le bureau ou le logement, et en partenariat quand nous n'avons pas les compétences internes (promotion logement, hôtellerie), l'activité et les actifs de logistique du dernier kilomètre resteront le focus principal de Braxton AM.